Le processus d’adoption

Quand on visite un refuge, on ne voit pas les chiens sous leur meilleur jour et il faut en tenir compte. Ils sont dans un environnement étrange, entourés animaux qu’ils ne connaissent pas. Dès que vous approcherez, certains, tout excités, se mettront à sauter et à japper; d’autres demeureront immobiles et sembleront même un peu craintifs. Ne les jugez pas trop vite, ils sauront bien s’ajuster une fois installés dans leur nouveau foyer.

Idéalement, toute la maisonnée devrait participer au processus d’adoption – il s’agit même d’une exigence dans plusieurs refuges.

Sur place, demandez au personnel du refuge de vous en dire davantage à propos des chiens qui vous intéressent. Comment se comportent-ils avec les enfants, les autres chiens, les chats, etc.? Pour interagir un peu plus avec un chien en particulier, demandez qu’on l’emmène à l’extérieur ou dans une autre pièce, loin du stress et du bruit de la salle commune. Si vous avez déjà un chien, faites-lui rencontrer son colocataire potentiel dans un endroit neutre pour voir s’ils sont compatibles.

Au refuge, on vous demandera de remplir un questionnaire d’adoption et de rencontrer le personnel pour discuter de vos attentes et de votre mode de vie afin de vous aider à sélectionner le meilleur chien possible compte tenu de votre situation.

Si un refuge ne vous accepte pas comme adoptant, ou pour l’adoption d’un chien en particulier, ne vous en faites pas. C’est peut-être simplement que vous n’êtes pas prêt à héberger un Fido à ce moment-ci de votre vie, ou que le chien que vous aviez en tête ne vous convient pas.

D’autres sources d’information

Refuges, centres d’aide, SPCA, etc.

Vous vous demandez peut-être quelle est la différence entre les différents refuges et organismes d’aide aux animaux. Voici un aperçu.

SPCA et autres sociétés de protection des animaux. Ce sont des organismes de bienfaisance, sans but lucratif, créés par des gens qui aiment les animaux. Ils sensibilisent le public à différents aspects du bien-être animal et gèrent habituellement un refuge pour prendre soin des animaux perdus, négligés ou abandonnés, en attendant de leur trouver un nouveau foyer.

Plusieurs ont aussi le mandat de faire appliquer la réglementation provinciale ou territoriale en matière de cruauté envers les animaux. Ils travaillent souvent en étroite collaboration avec les forces policières lorsque des accusations sont déposées.

Centres d’aide aux animaux. Ce sont des organismes bénévoles, sans but lucratif, qui prennent soin des animaux sans foyer, généralement par le biais de familles d’accueil, en attendant de leur trouver un foyer permanent. Certains centres s’occupent uniquement de certaines espèces (chiens, chats, et même ânes!) ou de races spécifiques.

Refuges municipaux et fourrières. Ce sont des refuges pour animaux errants ou abandonnés, gérés par le service de contrôle des animaux de la ville ou de la municipalité. Dans la plupart des provinces et territoires, la loi exige que chaque animal soit gardé au refuge pendant un certain temps (habituellement au moins trois jours) pour permettre au propriétaire de le réclamer. Après cette période, les animaux peuvent être offerts en adoption ou euthanasiés.

Plusieurs refuges municipaux investissent beaucoup d’énergie pour permettre aux propriétaires de retrouver leurs animaux perdus, et pour trouver un nouveau foyer pour les animaux non réclamés. D’autres, malheureusement, manquent d’argent et de personnel; ils ne peuvent faire que le strict minimum, puis ils sont forcés d’euthanasier les animaux.

Comme on le voit, il y a de nombreux centres d’aide et refuges qui abritent des chiens en pleine santé, prêts pour l’adoption. Vous devriez donc facilement y trouver le Fido de vos rêves.

Retourner à la page « Adoptez votre Fido »

 

Leave a Reply