Mythes sur les refuges et les chiens qu’on y trouve

On a parfois des idées préconçues à propos des refuges et des animaux qu’ils abritent. Permettez-nous de briser quelques mythes.

1. On y trouve uniquement des chiens bâtards (de races mélangées).

Dans leurs rapports, les refuges estiment habituellement à environ 25 % la proportion de chiens de race pure sous leur garde. Sachez aussi qu’il existe des centres d’aide qui s’occupent spécifiquement de certaines races. Si vous avez un coup de coeur pour une race en particulier, vous aurez de bonnes chances de trouver un centre qui leur vient expressément en aide. Vous pouvez aussi faire une recherche « par race » sur le site Petfinder.com. Voyez également le site du club national voué à la race qui vous intéresse; vous y trouverez sans doute des liens pour l’adoption ou une liste de chiens à adopter.

tilly

2.     S’ils ont été laissés dans un refuge, c’est qu’ils ont des problèmes de comportement. Les chiens se retrouvent dans les refuges pour toutes sortes de raisons : déménagement ou décès de leur propriétaire, allergies, animaux perdus, errants ou retirés à un propriétaire abusif, etc. Mais dans la majorité des cas, l’arrivée au refuge n’a rien à voir avec le comportement ou la personnalité du chien. Bien sûr, certains auront des petits problèmes comportementaux qu’il faudra corriger, mais tous les refuges canins responsables font des tests de tempérament et quand ils détectent des problèmes sérieux, notamment l’agressivité, les chiens ne sont pas offerts en adoption.

3.     Ils sont vieux et ne peuvent plus rien apprendre.

D’abord, la plupart des chiens dans les refuges sont âgés de moins de deux ans, et on y trouve aussi un bon nombre de chiots. De plus, les chiens sont des animaux incroyablement adaptables. Avec un bon maître et une bonne formation, additionnée d’une dose de patience et d’amour, la plupart des chiens de refuge deviendront des compagnons doux et bien adaptés.

 4.     Les chiens bâtards des refuges sont inférieurs aux chiens pure race.

Par rapport aux races mélangées, les chiens (et les chats) de race pure ne sont pas plus intelligents, ni en meilleure santé et ils n’ont pas meilleur caractère. En fait, c’est souvent le contraire qui est vrai…

 5.     Les chiens maltraités ne font pas de bons animaux de compagnie parce qu’ils ont trop souffert.

La plupart des animaux qui ont connu la maltraitance peuvent se rétablir complètement sur le plan émotif si on sait les guider et leur offrir de l’attention et des soins appropriés. Souvent, ils sont tellement reconnaissants d’avoir été libérés d’un environnement de violence et d’anxiété qu’ils deviennent particulièrement dévoués et loyaux.

Veterinarian With a Beagle

6.     Tous les animaux des refuges sont souffreteux ou maladifs.

La plupart des animaux des refuges sont en bonne santé et ils ont été vaccinés et examinés par un vétérinaire. Si un animal est affecté par un problème de santé, on vous en informera.

 7.     Les refuges acceptent uniquement les propriétaires « parfaits ».

Les chiens qu’on trouve dans les refuges ont déjà été abandonnés au moins une fois dans leur vie. Les gestionnaires des refuges veulent donc leur éviter d’être confrontés à un nouvel abandon. C’est pourquoi ils voudront s’assurer que vous êtes bien informé, bien préparé et prêt à vous engager. Ils vous poseront de nombreuses questions pour faire en sorte que vous et votre Fido soyez le mieux assortis possible, et pour que vous puissiez vous engager à long terme à répondre à ses besoins physiques et comportementaux.

8.     Les refuges sont des lieux déprimants.

La plupart des refuges fonctionnent à la limite de leur capacité d’accueil et de leurs capacités financières. Évidemment, personne n’aime voir des animaux en cage, mais considérez le refuge comme un lieu d’espoir, un tremplin pour une seconde chance, géré par des gens au grand coeur qui travaillent pour sauver des vies animales.

Retourner à la page « Adoptez votre Fido »

Leave a Reply